Fluffy - Vague littéraire collégiennehttp://fluffy.cowblog.frUne vague littéraire collégienne... des textes en voici en voila! ;D Deux collégiennes vous proposent leurs textes et sont ouvertes à toutes critiques/ commentaires. On mort pas ... fin, juste un peu mais vous inquiétez pas... XDCowblogfrFri, 23 Sep 2011 22:49:03 +0200180http://fluffy.cowblog.fr/un-matin-3082445.htmlUn matinComment on meurt" d'Emille ZOLA. Je l'aime bien. Je pensais avoir lu tous les ZOLA quand j'entendis parler de celui-là à la radio. 
Il fait frais dehors. Les chiennes sont toutes contentes. Finalement je vais prendre mon temps, et les faire gambader un peu. Le trottoir n'est pas grand, la route toujours pleine de voitures. Sauf maintenant. Le orange est redevenu normal avant de devenir rose. Je marche sur la route que je prenais pour aller en primaire. Le matin quand je partais il n'y avait pas beaucoup plus de voitures. Une de temps en temps. Je marchais environ 800 mètres à l'aller et 800 au retour. Quand je rentrais, il y avait beaucoup plus de monde sur la route. Toutes ces voitures faisaient un brouhaha que j'aimais autant que le silence du matin. J'étais dans une des dernières écoles à travailler le Samedi matin. Le matin c'était le même silence sous cette même faible luminosité. Mais quand je rentrais vers midi c'était magique. Il n'y avait jamais personne sur la route, même sous un beau soleil. Je n'était pas pressée, prenais mon temps, et j'avais l'impression que la ville m'appartenait et je ressentais une grande joie que je ne comprends plus maintenant. Le silence m'apaise, c'est vrai, mais ce silence ne traduit que ma solitude dans ces rues vides. La journée me convient mieux. Je vois des gens téléphoner à des amies. 
Oh! Mais me voilà déjà à la maison. J'ai tellement pensé que je ne me suis même pas rendu compte que je venais de faire 1km6 en pantoufle. Je rentre. Je détache les chiennes et vais me coucher. Le ciel est presque bleu, pas tout à fait. Un léger voile rose flottait encore. Finalement, le ciel en aura vu de toutes les couleurs aujourd'hui. ]]>
http://fluffy.cowblog.fr/commentaires-3082445.htmlThu, 17 Feb 2011 09:49:00 +0100http://fluffy.cowblog.fr/un-matin-3082445.html
http://fluffy.cowblog.fr/3eme-nuit-3072557.html3ème nuit Il est ... 20h30, Cobalt vient de rentrer, elle est partie, toute chamboulée, vers 18h. On part bientôt alors comme je devais écrire je ne lui ai pas demandé ce qui c'était passé, mais quand elle est rentrée, elle ne faisait attention a rien, a cassé un verre, s'est cogné plusieurs fois... Je m'inquiète peut-être pour rien mais je trouve ça troublant. Tara me dit qu'elle doit être amoureuse, puisque elle réagit comme Kim. C'est sur qu'elle amoureuse kim, des fois avec Tara ou cobalt on va écouter derrière sa porte, et ces derniers temps un certain Michel revient le soir dans son sommeil. On lui a rien dit mais Tara lui fait des sous entendu. Faudrait peut-être lui dire qu'elle parle dans son sommeil. 
Bon, je divague mais va falloir partir. "Falloir", un bien curieux verbe...

Opal 
Salamandrel
 
]]>
http://fluffy.cowblog.fr/commentaires-3072557.htmlThu, 17 Feb 2011 09:35:00 +0100http://fluffy.cowblog.fr/3eme-nuit-3072557.html
http://fluffy.cowblog.fr/le-vieil-homme-et-l-aria-d-une-triste-nuit-3054931.htmlLe vieil homme et l'aria d'une triste nuit    Matera. Une ville abandonée par les dieux, bien que quelques humains y vivaient encore. Elle ne figurait sur aucune carte, aucun repère géographique, et rares sont les personnes qui parviennent à la trouver par hasard.
Autrefois, cette ville était très peuplée, mais les habitants étaient dotés d'un pouvoir énorme et donc pouvaient fair leurs taches ménagères, qui se comptaient en grand nombre, un à peine une heure. A force, ils ne surent plus quoi faire de leur temps libre. Ils songèrent à quiter la ville mais ils savaient qu'ils se feraient rejeter de tout autres civilisations à cause de leurs grands pouvoirs, qu'ils appréciaient trop pour s'en séparés. Alors à l'aide de leurs pouvoirs et de leurs grandes connaissances en menuiserie ils construirent des poupées qui chantaient et dansaient pour eux. Cela les occupa tout au long de leurs vie et bien d'autres générations après eux. Mais des centaines d'années plus tard, les habitants de Matera en eurent assez de ces marionnettes et de leurs pouvoirs. Ils abandonèrent tout sur placent : les marionnettes, leur logement et les malades. Les malades moururent vite, les marionnettes sans spectateures se détraquèrent, une seule resta intacte.

     Cela fait 500 ans que Matera était abandonnée des dieux, et des humains. Bizarrement depuis que les humains l'avaient abandonner, plusieurs enfants s'y sont perdu. 5 d'entre eux (à cent ans pile d'intervalle)rencontrèrent une sorte de monstre dont on apercevait à peine les contours. On aurait dit un monstre terrifiant plein de poil dont les yeux ne refléter aucune lumière. Il avait une voix magnifique et très féminine (c'était une fille). Et à chaque fois elle leur demandait si il voulait qu'elle leur chante une chanson. Ils voulurent s'enfuir mais elle les rattrapa bien vite, et les tua à cause de son désespoir et de sa solitude.
     Peu de temps après le cinquième elle entendu des pleurs, et alla dans leur direction. Elle se mit en face de l'enfant et dit de sa douce voix  : "Veux-tu que je te chante une chanson?". Le garçon cessa peu à peu de pleurer et lui répondit de sa faible voix : " C'est vrai, tu veux bien ? ". Et elle se mit à chanter de vielles chansons que l'on chantait dan son village il y a de cela 700 ans. Elle chanta, chanta encore et encore : elle était heureuse.
    Puis le petit matin arrivé elle lui fit visiter la ville qu'elle connaissant tant et qu'elle ne pouvait quitter. Le petit garçon fatigué, elle le coucha dans un des vieux lits qu'elle avait restauré pour passer le temps. A son réveil elle lui raconta son histoire et celle de son village et n'oublia pas de mentionner qu'elle était une marionnette qui ne cherchait qu'un ami et rien d'autre. Le petit garçon ,qui avait était abandonné par ses parents à cause de son visage -on aurait dit le visage d'un grand brûlé, mais ce visage, il le possédait depuis sa naissance- décida d'être celui là, celui qui restera avec elle, son ami.
  Pendant les premiers jours, il la coiffa, la rhabilla avec les habits qui traînaient, et surtout, la fit chanter tout les jours des heures et des heures.  Elle était belle et on aurait dit que plus elle chantait plus elle devenait belle .Ils devinrent inséparables et sans jamais se l'avoué l'un à l'autre, ils étaient amoureux. Chaque jour était fait de bonheur de joie et surtout de chant. Peu importait qu'il soient seuls tout les deux, ils n'auraient jamais échangé leur place avec quelqu'un d'autre pour aucune raison que ce soit.

    70 ans passèrent, le petit garçon avait maintenant 80 ans, et la petite Lala, la marionnette, était toujours aussi belle mais l'état de son ami devenait de plus en plus inquiétant. Lala savait elle aussi que son corps artificielle faiblissait de jours en jours et en était heureuse car mourir avec son ami était son seul réconfort depuis qu'il allait si mal.
"Tu sais ma petite Lala cela fait 70 ans que nous ne nous quittons plus...
- Je sais et je ne veut pas que tu partes sans moi...Ses paroles furent étouffées par ses larmes.
- chut...Il se mit à murmurer avec un grand sourire aux lèvres.  Ne pleure plus. Tu sais depuis quelques années je me demande si tu accepterais que venue l'heure de ma mort je te détruise de mes propres mains.
- J'en serais très heureuse. Fit elle un sourire se dessinant sur ses lèvres."
Un sentiment indéfinissable venait de naître dans le coeur des deux amis, un mélange d'amour et de bonheur mais aussi de tristesse et de douleur. Ils savaient bien que leur heure allait arriver mais malgré la douleur ils étaient heureux tout les deux et ne gâcheraient pour rien au monde leurs derniers instants.
    Le dernier moment était arrivé. Il doutait, n'était pas sûr, mais la dernière chanson de Lala, leur chanson préférée le décida. Il était prêt, mais savourait, avec le peut de temps qu'il lui restait, Lala et sa dernière chanson. Elles étaient belles, l'une comme l'autre, la chanson était douce et l'endormait. Mais non, il ne fallait dormir au risque de perdre la vie. Lala elle avait perdu des couleurs mais cela ne l'empêchait pas d'être belle, elle était blonde avec des yeux bleus plus vrai que nature elle n'était pas très grande et bien que l'on commençait à voir ses fils (reliant la pierre de vie* à ses membres)on pouvait voir que les finitions étaient parfaites et n'avait presque pas était altérés.
La chanson de Lala prit fin, il ne fallait plus attendre. Elle le serra une dernière fois dans ces bras et retint ses larmes. Elle découvrit son dos et d'un coup sec il lui arracha sa pierre de vie, elle eu à peine le temps le dire un denier adieu, qu'ils moururent tout deux au même instant.

*Lala possède à la place de notre coeur une pierre qui lui confère des sentiments humains et des l'arme d'eau pure.
 
Salamandrel
Ce texte est un dérivé du tome 2 de D.Gray-man.
 
"Tu sais, il paraît que si deux personne qui s'aime sincèrement meurent au même instant il se réunissent dans le cosmos pour crée une super nova.
- A bon. Je ne savais pas. Tu crois que c'est ce qui c'est passé pour eux ?
- Certainement.
- J'espère, ce serait romantique.
-Tu sais ... je suis pas sur que sa marche pour les marionnettes.
-T'es pas sympa tu casses tout."
Deux lecteurs .
 
 
 
 
]]>
http://fluffy.cowblog.fr/commentaires-3054931.htmlMon, 14 Feb 2011 22:00:00 +0100http://fluffy.cowblog.fr/le-vieil-homme-et-l-aria-d-une-triste-nuit-3054931.html
http://fluffy.cowblog.fr/2eme-nuit-3070338.html2ème nuit J'ai regardé mon DVD en boucle. J'ai envoyer Opal et Cobalt m'acheter Anastasia. Une vrai gamine. C'est bête. Je suis malade juste pendant mes vacances. Je ne devrai pas prendre mes congés en même temps que Cobalt. Kim a de la chance, elle. Elle se repose quand elle veut. Finalement c'est pas mal ce carnet. C'est un ami a qui je me confis tous les soirs (depuis peu). Sauf que là c'est dure avec ma méningite (viral). J'en mare d'écrire...

Tara
Salamandrel
]]>
http://fluffy.cowblog.fr/commentaires-3070338.htmlSat, 18 Dec 2010 18:00:00 +0100http://fluffy.cowblog.fr/2eme-nuit-3070338.html
http://fluffy.cowblog.fr/2eme-nuit-3069150.html2ème nuit
Aujourd'hui, avant de commencer ma nouvelle BD, je suis sortie et suis allée à ce lac... qui sait, peut être  est Il encore là. Je me demande ce qu'il me prends de penser à lui si subitement. Bah, d'un autre coté, c'est le propre d'une fille amoureuse. Je suis aussi sortie avec mon journal intime. Il n'y a pas  mieux que le bord d'un lac afin d'écrire paisiblement.

"Et finalement, cette jeune fille se laissa aller, ses pensées voguèrent le long des nuages. La mélodie d'un -inconnu- orchestre volant la berça et..."

Et elle s'endormie. A mon réveil au lac Esperita, il était là, comme attendant que je me réveille. Je gémis, il me regarda. D'un regard libre tel l'oiseau.

" Alors, bien dormi? me demanda-t-il
- Ah... euh...oui, merci. répondis-je, sans doute rouge vermeil. Quelque chose ne va pas?
- Hum?Non,pas du tout. Seulement, vous voyez la grande maison de l'autre coté du lac? Elle appartient à ma famille. ET en regardant par la fenêtre, en vous voyant allongé, j'ai voulu venir voir si vous n'aviez rien.
- Ah, je vois. Je te prie de bien vouloir me tutoyer s'il te plait. Ca me met vraiment très mal à l'aise d'être vouvoyer. Je ferais de même... si je peux, bien sur. rajoutai-je,me rendant compte de mon impolitesse.
- Pas de problème. me répondit il avec un sourire majestueux"

Mais, voyant le soleil décliner, lui et moi nous sommes séparés sans mot dire. Et, d'un autre coté, j'en étais assez heureuse. Sur le chemin du retour, j'ai analysé mes sentiments et finalement, même si j'ai éprouvé de la jalousie envers Amayelle, je ne sais pas si je suis vraiment amoureuse ou si c'est plutôt ce désir de mieux connaitre une personne qui est plus fort que de l'amour. Bien que je dise pas que je ne le trouve pas mal

Enfin, tout ça pour dire que, finalement, j dois écrire dans ma chambre.

Kim Mai

Kim Mai 
]]>
http://fluffy.cowblog.fr/commentaires-3069150.htmlSat, 18 Dec 2010 18:00:00 +0100http://fluffy.cowblog.fr/2eme-nuit-3069150.html
http://fluffy.cowblog.fr/2-eme-nuit-3069151.html2 ème nuit
Amayelle

Kim Mai 
]]>
http://fluffy.cowblog.fr/commentaires-3069151.htmlSat, 18 Dec 2010 18:00:00 +0100http://fluffy.cowblog.fr/2-eme-nuit-3069151.html
http://fluffy.cowblog.fr/2-eme-nuit-3067899.html2 ème nuit
   Aujourd'hui je suis retourner dans se café ou j'avais vu ce si beau jeune homme aux yeux bleu. au début comme je ne l'avait pas bien regardé j'avais peur de ne pas le revoir, mais en réfléchissant un peu je me suis demandé pour quoi. Pour quoi suis-je venue, il n'y a que très peu de chance qu'il soit là  cette fois. Après un tourbillon de pansé de se genre je me décidait, toute déprimée, à sortir de se foutu café bien trop cher. Je m'arrêtait, pensive, je sentis une main dans mon dos. Pleine d'espoir je me retourne. Se n'était pas lui, mais une femme avec sa fille, qui tentaient de sortir de ce maudit café. Je me poussait en m'excusant. Finalement je m'assis sur un banc non loin de moi. Sans m'en rendre compte je me suis endormi.
 A mon réveille je ne me trouvait plus sur le même banc. J'était dans une rue ou très peu de monde passait, mais je me rendis vite compte que la rue marchande était juste à l'angle, je ne risquais donc rien. Je me décidait à lever la tête, et je me rendait compte que j'était sur les genoux de quelqu'un. Je regarde cette personne. 
 Il était beau. Il était beau. Mais il était... BEAU. Il avait les yeux bleu, les cheveux blond, de longue main, et des lèvres magnifiques. C'était lui il me regardait. Je me mis à rougir. Il ne trouva rien à dire à par : " Bonjour". Sa voix était merveilleuse. J'était en extase devant cette inconnu quand je me mis, a ma grande surprise, à lui demandait :
" Qui êtes vous ?
-Tanguy
-Comme le héros de la BD Tanguy & Laverdure
- ... Tanguy YUGNAT
- Je ne vous croie pas, Yugnat est l'inverse de tanguy.
- Et qu'est-ce donc encore?
-Un photographe.
-Et puis...
-Je ne sais pas moi! Et puis qu'est-ce que je fais là moi."
Je partie sans même attendre la réponse. Au bout de cent mètres, je sentit sa main chaude agripper la mienne. Je m'arrête. 
"Et vous qui êtes vous? 
-Cela vous regarde t'il ? 
-Si vous me le dite je vous dirait p..."
Je reconnue au loin la voix de Opal qui m'appelait. Il reprit en chuchotant : " devant le café demain 17h". Il l'achat ma main, et après quelques secondes d'hésitation je partie dans la direction de Opal, me forçant à sourire. 
Je repris vite mon vrai sourire. Opal avait le pouvoir de me faire sourire à tout moment. Le reste de l'après-midi je fis les magasins avec Opal. Nous sommes rentrés assez tard et la vielle nous sermonna. Nous étions les plus jeunes des cinq mais nous ne gênions jamais pour leur dire ce que nous pensions.

 Enfin j'en suis là, entrain d'écrire sur se petit journal.

Cobalt
Salamandrel
]]>
http://fluffy.cowblog.fr/commentaires-3067899.htmlSat, 18 Dec 2010 17:15:00 +0100http://fluffy.cowblog.fr/2-eme-nuit-3067899.html
http://fluffy.cowblog.fr/2-eme-nuit-3067971.html2 ème nuit

       Ce matin Cobalt est partit tôt et pensive. Elle à même oublier de me dire au revoir. Elle ma inquiété. J'ai essayer dans faire abstraction en écoutant mon nouveau CD ça a marcher un peu, au début. Et puis en début d'après-midi, comme elle ne revenait toujours pas, je me suis décidé  à partir. Je suis allée dans la rue marchande où elle aime bien aller. Je l'ai chercher dans pratiquement toutes les rues perpendiculaires à cette rue piétonne et puis j'ai commencer à m'inquiété sévèrement. Je sortait de la 36ème perpendiculaire quand je la vit enfin. Je ne pu m'empêcher de crier son nom. Maintenant je regrette un peu. Elle discutait avec un beau blond, j'aurais aimé les observer un petit peu. Mais enfin, quand elle c'est tourner vers moi,elle avait un sourire forcé et un aire triste. Au bout d'un moment sa allait mieux, elle souriait de bon coeur, et je lui même offert la robe rouge qu'elle convoiter tant. Mais pauvres sous...

        Bon c'est le moment faut que je me dépêche de disqualifier la vielle. Enfin j'ai encore le temps, elle traîne toujours pour tout.

Opale 
Salamandrel
]]>
http://fluffy.cowblog.fr/commentaires-3067971.htmlSat, 18 Dec 2010 17:15:00 +0100http://fluffy.cowblog.fr/2-eme-nuit-3067971.html
http://fluffy.cowblog.fr/1ere-nuit-3065873.html1ère nuit 1.Désolé je me suis trompé de porte...(Alors que t'es là depuis trois ans)
2.C'est pas les toilettes ? (Encore!)
3.Dit...Je peut t'emprunter des mouchoirs ? (Y'en a dans toutes les salles d'eau)   
4.Tu vas mieux ? (Beaucoup, J'ai 40 de fièvre depuis que tu m'a pris la température)
5.Tu veux quelque chose ? (Que tu m'foute la paix)
6. ... ... ... (Qu'es t'a à me regarder)

En plus, elle entrebâille la porte toute les deux minutes.
Sinon... Aujourd'hui j'ai passé en boucle mon DVD de Tara et le chaudron magique. C'est pour ça qu'on m'appelle Tara. Je leur en ai tellement parlé qu'il fallait que je leur montre. Je suis arriver avec le DVD sous le bras ce matin. Elles ont été surprises. Opal été arriver avec un disque de Amauri TrucMachin. On s'est sentis rejeter.
Sinon...                                                                                                             Je suis malade 
Complètement malade 
Comme quand ma mère, me laissai seul avec, mon désespoir
Je suis malade

 
Tara

Salamandrel
]]>
http://fluffy.cowblog.fr/commentaires-3065873.htmlWed, 15 Dec 2010 07:01:00 +0100http://fluffy.cowblog.fr/1ere-nuit-3065873.html
http://fluffy.cowblog.fr/1ere-nuit-3065871.html1ère nuit Et moi qui croyais avoir une journée pénarde à me promener bah nan! Il a fallu que cette Kim me passe ses planches à tramer. M'enfin bon, en même temps, ça me change de l'atmosphère des cours. Pour celle ou ceux, qui, après le concours ( je parle des n'ami(e)s à mes n'amies) tomberaient sur ce journal, j'explique en quelques mots: je suis encore au bahut. Je voulais continuer mes études de lettre afin d'être prof et en attendant, pour avoir de l'argent, j'ai pris le taf que Kim me proposait si gentiment. Et finalement, je sais pas si pas être scénariste pour elle, étant donné qu'elle aime bien mes histoires. Bon, en dehors de ça... donc oui, je me suis retrouvée à tramer toute l'après midi. Quand elle est rentrée (parce que elle, elle était sortie... la vie est cruelle) elle m'a dit apercevoir un beau garçon. On en a parlé et finalement, on en a conclut qu'elle avait vu le même... Faut croire qu'on est connectée ensemble.
Sinon, ça fait plusieurs semaines que je me drogue aux groupes de rock, vieux groupes de rock, ou chansons françaises, bien que ce soit moins fréquent.
Bon, bye!

Amayelle

Kim Mai
 
]]>
http://fluffy.cowblog.fr/commentaires-3065871.htmlSat, 04 Dec 2010 22:04:00 +0100http://fluffy.cowblog.fr/1ere-nuit-3065871.html